top of page

Nos Identités Fragiles c'est lorsqu'on est hors cadre. Que le glissement se fait petit à petit. Qu'on garde la tête haute tandis que le corps s'affaisse. Que la nuque est offerte. Fragilisée car trop étirée vers le rêve. Que seules les expériences « hors zone » valent le coup. 

Nos Identités Fragiles c'est lorsqu'on est fait de nombreuses moitiés mais toujours en nombre impair.

C'est s'apercevoir qu'on est parfois conciliable mais qu'alors on prend feu.

Voici deux monologues de théâtre pour le prouver.

Capture d’écran 2023-09-13 à 13.43.19.png

Voici quatre pièces de théâtre. Elle Bunker et Marcher dos à la mer sont des textes hantés par la lumière et par sa fragmentation sur la surface de la mer. Les deux textes de Politiks sont des fantaisies sordides sur le monde tel qu'il est.

 

Capture d’écran 2023-09-13 à 13.44.52.png

Depuis presque vingt ans la Compagnie Arlequin Inverti E. monte des spectacles et produit des vidéos sur des sujets contemporains. Les différentes créations ont comme point commun le fait qu'elles sont poétiques et politiques.
Ce recueil reprend la majeure partie des éléments utilisés lors des soirées de projections-lectures de Migrations.
Migrations est une compilation de nouvelles, de poèmes et d'extraits de pièces sur une de nos thématiques principales.

Capture d’écran 2020-08-27 à 08.23.39.pn

Bien entendu, « Que reste-t-il de nos amours ? » est une chanson de Charles Trenet. Mais c'est aussi le titre d'une projection-lecture proposée par la Compagnie Arlequin Inverti E.

Routes, les corps inoccupés et les simplettes sont des photo-romans créés par Olivier Coufourier, à partir de textes de Nicolas Mouton Bareil.

Les autres textes sont écrits et lus par Nicolas Mouton Bareil.

La première de « Que reste-t-il de nos amours ? » a eu lieu le 21 juillet 2019 à Saint-Malo, dans le cadre du festival Du sable sur les planches.

Capture d’écran 2023-09-13 à 13.46.00.png

Vous pouvez commander ces livres sur le site de BOOKELIS

bottom of page